CABOU

Emblèmes

(jeudi 20 mai 2010)

Ma culture… ce petit cordon
qui te raccorde, te désaccorde
qui te distingue, te déglingue
qui t’emmaillote, te disloque
qui te construit, t’escamote
qui te définit, te finit.

Miroir !
Tu te regardes pour qu’on t’garde.
Miroir !
Tu t’évapores pour qu’on t’honore.
Miroir !
J’ai la rate qui s’dilate, j’ai les foies !
Miroir !
Ma culture, ma rupture, mamma mia !

Le nous, le on, le pas toi, la honte.
En tant que « membre de » han ! connivence.
En tant que « non-membre de » euh ! méfiance.
En tant que « gagnant » wap wap ! ingérence.
En tant que « perdant » sclap ! vengeance.
En tant que, en tank, en tank, en tank !

Moulinette !
« Au nom de ce qu’il se doit »
— combien j’te dois ?
Moulinette !
« Ainsi soit-il, tel qu’il est dit »
— et moi, je dis :
Moulinette !
À chacun ses croyances et bienheureux…
Moulinette !
ceusses qui estiment s’en affranchir.

PNG - 2.5 Mo

Dans les stades, dans les défilés,
le clan dans le rang, le camp sanglant
gribouille ses drapeaux d’ivrognes,
et fait briller ses pauvres breloques.
La bande, la meute ou le régiment
vénère toujours le culte de la charogne.

Catapulte !
Chevalier, missionnaire, petite frappe,
Catapulte !
le même ressort universel…
Catapulte !
entité anthropologique des
Catapulte !
« Ceusses-Qu’ont-La-Tête-Remplie-De-Merde ».

Tyrannique, éclairé ou protecteur,
l’état ne sera jamais rien d’autre
que la négation de chacun.
L’unique m’étonne.
N’en restera bientôt plus trace
que l’inscription anthropométrique.

Poule au pot !
La patrie, la nation, la partition,
Poule au pot !
au nom du peuple, te fragmente
Poule au pot !
et n’empêche pas les métastases
Poule au pot !
de la finance mondialisée.